• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les chats

Les chats - Henri Suave

Jusqu’à, il y a quelques mois, nous avions trois chiens, trois chats, et deux aquariums. Nous pensions tous que notre famille de quatre humains et six quadrupèdes était bien assez grande. Éclair, le magnifique matou noir, d’environ un an, récupéré dans un terrain vague, était alors la dernière addition à notre maisonnée.

Nous étions très naïfs, et n’avions pas pensé qu’Éclair, serait éventuellement intéressé par Tartelette et Religieuse, nos deux femelles, aussi recueillies un an auparavant, nous aimons beaucoup les pâtisseries. Tartelette et Religieuses sont sœurs, et sont très proches. Elles dorment ensemble, se lavent mutuellement, mangent à la même heure, et bien sûr, jouent ensemble. Elles n’avaient pas très bien accueilli Éclair, mais nous pensions que la situation s’arrangerait avec le temps. Et elle s’est en effet, arrangée, la situation ! Quelques semaines après l’arrivée d’Éclair, Tartelette et Religieuse ont commencé à montrer des signes inhabituels, augmentation de l’appétit, et ce qui nous a mis la puce à l’oreille, un certain gonflement du ventre. Nous avons alors cessé d’être naïfs et avons bien dû nous rendre à l’évidence, les trois chats s’entendaient en fait bien mieux que nous le pensions.

Environ deux mois plus tard, à quelques heures d’intervalle, Tartelette et Religieuse mirent au monde, pas moins de cinq chatons chacune, augmentant ainsi, instantanément, notre population animale d’une dizaine de têtes supplémentaire. Les deux portées de chatons étaient étrangement similaires, avec deux chatons tigrés comme leurs mères, et deux chatons… noirs comme leur père présumé. Quoi que l’identité du père ne fasse maintenant plus beaucoup de mystère. Après huit semaines, nous nous sommes mis en quête de familles pour ces petits, il était bien entendu hors de question que nous les gardions tous.

La recherche a commencé par les amis des enfants. Ils avaient pour mission de demander à tout le monde à l’école, au sport, les amis d’amis, etc… Une semaine plus tard, nous étions toujours bredouilles, aucun parent ne voulait prendre le risque de se retrouver dans la même situation que nous. Finalement, nous avons mis une publicite Web, et là, la réponse fut incroyable. Et chance inouïe, quatre familles voulaient deux chatons. Huit étaient donc casés. Il nous en restait encore deux, et plus tellement d’idées.

Après consultation familiale, il semblerait que les deux derniers chatons vont finalement rester avec nous. Nous voici donc avec cinq chats. Nous sommes un peu à cours d’idées pour les prénoms, nous aimerions rester dans le département pâtisserie, mais pour l’instant, nous n’avons que Crêpe et Biscuit. Personne n’aime vraiment ces noms, alors la recherche continue !

À propos de l’auteur :

author

Danseur professionnel de salsa, j’ai tout dernièrement lancé mon école de danse avec ma femme Geneviève. En plus de remporter de nombreuses compétitions, nous trouvions importants de partager notre passion et de perpétuer notre bonheur de danser avec les autres. Ce blogue traitera de nos activités mais aussi de nos passions diversifiées. Car oui, il en a beaucoup!