• Facebook
  • Twitter
  • Google +

L’argent du concours littéraire

L’argent du concours littéraire - Henri Suave

Je dois tout faire pour gagner ce prix. J'ai besoin de sous et avec mes frais d'études à l'université, il ne reste pas grand-chose pour mes besoins. C'est une occasion à ne pas manquer. Je compte bien terminer mes études et devenir consultant SEO.

Le club littéraire de mon université organise un concours de nouvelles. Je ne suis membre de ce club. Ce n'est pas que je ne le souhaite pas, mais le temps me manque tout simplement. Je suis en première année et mon volume de cours est très important. Cela me laisse peu de temps libre pour des activités extra-académiques.

Je suis pourtant fan de lecture et de rédaction. Depuis tout petit, j'avais l'habitude d'écrire de petits bouts de romans. Ils tournaient essentiellement autour de ma vie quotidienne, sans forcément avoir un caractère biographique. J'avais également pour habitude de tenir un journal intime et personnel. Bizarrement, je n'ai jamais pensé à participer à des concours littéraires. Peut-être parce que ma passion pour l'écriture était peu connue des autres.

Je pense que si j'avais partagé un peu pus cette envie d'écrire, peut être que mes parents, mes amis ou des personnes que je connais m'auraient encouragé à prendre part à ces concours. Mais cela n'a jamais été le cas. Le résultat est que je ne connais pas mon niveau. N'ayant jamais eu l'occasion de me confronter à d'autres écrivains en herbe comme moi, je ne saurai dire si mon niveau est moyen ou au dessus de la moyenne.

C'est pour ça que le concours organisé par le club de littérature de l'université peut me servir à deux niveaux. D'une part, tester enfin mes talents d'écrivain et d'autre part me faire un peu d'argent de poche. C'est, comme on dit communément, une bonne occasion de joindre l'utile à l'agréable. Comme les trois premières places se verront attribuer un prix consistant en une somme d'argent, je garde intactes toutes mes chances.

À propos de l’auteur :

author

Danseur professionnel de salsa, j’ai tout dernièrement lancé mon école de danse avec ma femme Geneviève. En plus de remporter de nombreuses compétitions, nous trouvions importants de partager notre passion et de perpétuer notre bonheur de danser avec les autres. Ce blogue traitera de nos activités mais aussi de nos passions diversifiées. Car oui, il en a beaucoup!